«

»

oct 31

Salon des métiers d’art de Marseille

Quand l’artisanat se conjugue avec création artistique

La 5ème édition du Salon des métiers d’art, organisé par l’Association des métiers d’arts et des techniques (AMAT), se déroulera du 9 au 11 novembre à la Maison de Quartier, 12, rue des Lices, dans le 7e arrondissement de Marseille. La manifestation, qui accueillera cette année 25% d’exposants supplémentaires, fera la part belle aux artisans des Hautes-Alpes.

Une manifestation victime de son succès : c’est ainsi qu’on pourrait présenter le Salon des métiers d’art, événement organisé par l’Association des métiers d’arts et des techniques (AMAT) afin de redonner du prestige aux métiers d’arts, dont la 5ème édition se tiendra du 9 au 11 novembre à la Maison de Quartier, 12, rue des Lices, dans le 7e arrondissement de Marseille. Un lieu qui abritera « Les 3 jours des métiers d’art » selon toute vraisemblance pour la dernière fois. « Cette cinquième édition connaît une progression de 25% du nombre d’exposants ce qui amène à réfléchir d’ores et déjà à une autre localisation de la manifestation car nous occupons maintenant la totalité de l’espace couvert de la grande halle », souligne Gilbert Bertolini, président de l’AMAT. Ce que confirme Christian Pellicani, élu de la mairie du 1er secteur, partenaire historique du salon qu’elle accueille depuis sa création. « On a peut-être besoin de relocaliser la manifestation car on va être au taquet au niveau de la salle : on reçoit cette année une vingtaine d’exposants et la salle ne peut pas aller au-delà », observe l’élu.

De gauche à droite : Henri Dumolié, membre de l’Association des métiers d’arts et des techniques (AMAT), Joël Giraud, député-maire de l’Argentière-la-Bessée, Jean-Claude Sobrero, président de la caisse du Crédit Mutuel Vieux Port, Christian Pellicani, élu de la mairie du 1er secteur de Marseille, Gilles Gaillard, concepteur du vélo en bois, et Gilbert Bertolini, président de l’AMAT

Mais avant de se projeter sur le cru 2013, place à cette 5ème édition qui a été présentée lundi soir dans les locaux de la caisse locale du Crédit mutuel Vieux Port, rue de la République. « Nous sommes partenaires parce que c’est notre origine, nos gènes, notre territoire, mais aussi parce que c’est une initiative intéressante et que nous sommes là pour faire connaître les associations », précise Jean-Claude Sobrero, président de la caisse du Crédit Mutuel Vieux Port, partenaire de l’événement pour la troisième année consécutive. Une manifestation qui permettra notamment de suivre le travail de deux sculpteurs, dont, pour la première fois, l’un d’entre eux présentera des œuvres en métal. L’initiative symbolise à elle seule l’essence des métiers d’arts, un secteur qui compte aujourd’hui plus de 200 professionnels et 38 000 entreprises conjuguant à la fois le métier d’artisan et la création artistique. « A la croisée du beau et de l’utile, les professionnels font naître des pièces uniques ou en petites séries. Ils travaillent pour la conservation et la restauration du patrimoine. Ils œuvrent aussi dans le domaine de la création en lien avec les particuliers, les décorateurs, les architectes, les designers… », explique Henri Dumolié, membre de l’AMAT. Quant à la « passion inhérente à leur métier », « elle les incite à entreprendre, à chercher de nouvelles formes et couleurs, à concevoir et adapter leur outillage ou à utiliser de nouveaux matériaux, dans le secret de leurs ateliers aujourd’hui souvent mués en laboratoire ».

Deux nouveaux espaces à découvrir

« Les 3 jours des métiers d’art » feront aussi la part belle aux photographes, avec notamment des panneaux très spectaculaires de trois mètres de linéaire, à la reliure d’art ainsi que l’ensemble des objets issus de l’art décoratif, et à des créations originales du secteur de la mode avec « de jeunes créateurs nationalement reconnus », forts de la présence à Marseille d’initiatives telles que l’Institut de la Mode et la Rue de la Mode. Le public trouvera aussi le savon de Marseille avec « une » artisan du cru, des jouets en bois du pays d’Aubagne en vue des cadeaux de fin d’année, ou encore un vannier des Hautes-Alpes qui présentera son travail et effectuera sur place des pièces. Le plus petit département de la région sera d’ailleurs la vedette du salon puisque 25% des exposants en sont originaires, pour le plus grand bonheur de Joël Giraud, député-maire de l’Argentière-la-Bessée. « Les Hautes-Alpes sont un petit territoire qui ne peut vivre que sur des niches économiques et aussi des traditions, comme celle des métiers d’arts », indique le vice-président du conseil régional. Il salue ce coup de projecteur sur son département à l’orée de Marseille Provence 2013 qui, selon lui, « devra sortir de ses murs sous peine de s’enliser en se regardant le nombril ».

Enfin, le Salon des métiers d’art abritera deux nouveautés. Tout d’abord, l’Espace Marseille Culture Artisanat, présidé par Etienne Lévy en partenariat avec l’Atelier des Arts, qu’il faudra ne pas négliger à la veille du démarrage de Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture. Le public pourra aussi découvrir un espace dédié aux arts de la table avec une fabrication sur place du Tourton du Champsaur, ainsi que du foie gras, mais aussi, pour la première fois, la présence de représentants du Conservatoire International des Cuisines Méditerranéennes.

Serge PAYRAU

Les 3 Jours des Métiers d’art, les 9, 10 et 11 novembre à la Maison de Quartier, 12, rue des Lices à Marseille (7e) : le vendredi de 10h à 19h30, le samedi de 10h à 22h et le dimanche de 10h à 20h.