Démission de Nicolas Hulot : Le gouvernement perd un de ses meilleurs bonimenteurs !

Hulot, le camouflage vert/libéral du gouvernement rend le tablier pour des raisons qui lui appartiennent. La réalité de la politique du Gouvernement Macron/Philippe apparaît pour ce qu’elle est : antisociale, non respectueuse de l’environnement et de la culture.

Hulot, dans ses fonctions de ministre a tourné le dos aux principes qui définissent depuis 1992 les politiques de développement soutenable.

Sur de nombreux dossiers nous nous sommes opposés à sa méthode d’accompagnement du système économique par le maintien du Glyphosate dans l’agriculture, la suppression de la filière des hydroliennes, la privatisation des barrages, la poursuite du démantèlement du système ferroviaire au profit du tout routier, la casse du service public, …. Le projet démentiel dénommé « Europa city » dans la Région parisienne illustre à lui seul l’écart entre le discours de feu le ministre et la politique mise en œuvre par le gouvernement et le président de la république.

Les chasseurs n’ont pas eu la peau du ministre car il était déjà plombé par ses choix de gestion de la politique environnementale.

Le MNLE ne le regrettera pas et n’attend pas grand-chose de ce gouvernement et de la majorité parlementaire.

Comme à Notre Dame des Landes la conjugaison des mobilisations citoyennes, syndicales et politiques permettra de nouveaux succès pour la nature et l’humain !

CHRISTIAN PPELLICANI

Président du MNLE Réseau Homme&Nature