Marseille : la création artistique a besoin d’aide. Belle de Mai à l’assaut du ciel, une pièce documentaire musicale.

Ce spectacle de théâtre documentaire musical porté par la Compagnie Organon Art Cie est écrit, joué, chanté par des adolescents du 3ème arrondissement et de l’hyper centre ville de Marseille

Organon Art Cie produit des œuvres d’art documentaire. Ces œuvres fonctionnent comme des boites-outils, des universités populaires à destination de tous ceux qui veulent s’en saisir.

Depuis plusieurs mois, les metteurs en scènes et concepteurs, Valérie Trébor et Fabien Aïssa-Busetta, ainsi que leur équipe (musiciens, agenceur de texte et paroles, vidéaste, chorégraphe) travaillent avec une centaine d’enfants venus de tout Marseille. Tous issus de milieux socio-professionnels très différents, ils explorent ensemble un des pans de l’histoire marseillaise, souvent minorée ou oubliée : La Commune de 1871. Les élèves des classes horaires aménagés musique des collèges Thiers et Longchamp rencontrent enfin ceux des collèges Alexandre Dumas et Victor Hugo

Le pitch est simple : Des enfants des écoles du quartier ont été sommé de faire œuvre commune en faisant un film promotionnel touristique sur leur quartier, dans le but de récolter des fonds pour sauver leurs établissements de la vétusté.

Au début de la fiction, nous les retrouvons sur un plateau de théâtre transformé en studio d’enregistrement, afin de faire la postsynchronisation de leur film.

Au fur et à mesure que la séance avance, le malaise s’installe, les esprits s’échauffent, les adolescents refusent les assignations qui leur sont faites lors de cet enregistrement.

Les adultes qui encadraient la séance de post synchro quittent le plateau, laissant les jeunes à leurs revendications. Une tentative d’insurrection va avoir lieux, le fantôme du bataillon de la belle de mai revient à la mémoire de certains : à quoi va leur servir l’Histoire au regard du présent ?

La Belle de Mai, théâtre de l’histoire de Marseille.

En avril 1871, la Commune s’empare de Marseille. Un premier bataillon se formera dans le quartier pauvre et fortement composé d’immigrés de la Belle de mai ; ils seront les premiers à prendre les armes et les derniers à les rendre. Aujourd’hui, le quartier de la Belle de Mai et sa périphérie est l’un des plus pauvres de France. Ses habitants se sentent dépossédés de toute gouvernance, mais aussi des lieux et outils artistiques qui s’installent, tel Fort Alamo, dans leur quartier. Pour la Compagnie, « Se sentir citoyen se traduit aussi par la faculté de s’identifier au récit historique collectif, servant notamment de ciment au vivre ensemble. Nous nous servons comme terreau thématique et documentaire de l’histoire du bataillon de la Belle de Mai lors des soulèvements de 1871. »

Les élèves participants au projet sont acteurs de chaque étape, de la conception de l’œuvre, de son origine à son aboutissement public. Cette expérience, qui s’étale sur 2 années, riche sur tant de points : culturel, historique, de rencontres et de sociabilité, qui aide à briser les frontières imaginaires dont nous sommes tous victimes, qui permet à nos enfants de construire une pensée qui leur est propre en s’appropriant l’histoire de leur ville, rencontre des difficultés à boucler son budget. Nous vous invitons fortement à aider Organon Art Cie en vous rendant sur le lien suivant pour faire un don.

https://www.helloasso.com/associations/organon-art-compagnie/collectes/belle-de-mai-a-l-assaut-du-ciel Le spectac

Le spectacle se jouera à la Friche de la Belle de mai :

3 Mai 2019 Générale 19H30

4 mai 2019 Spectacle 20H

rpt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.