Anne Chérubini expose à l’Atelier des Arts.

Anne Chérubini explore les paysages réels ou rêvés à travers l’aquarelle. Après s’être essayée à différentes techniques, elle s’est arrêtée à « l’aquarelle, c’est de qui me correspond. » Cette peintre aime la temporalité que confère cette pratique. « On a souvent le rendu le lendemain. » L’aquarelle bouge, se transforme, évolue pendant son temps de séchage. « On ne sait jamais où on va. C’est la magie de l’eau. »

C’est ce temps aussi qu’explore Anne Chérubini. Le temps de création, le temps qui passe, le temps qu’il fait, l’œuvre du temps sur les paysages… L’artiste se détache de ce temps que tous nous essayons de retenir, rattraper, maîtriser. Elle le laisse agir sur son travail, tout en gardant sa temporalité propre. « Plus je travaille vite, plus je me lâche. » Laisser sa main exprimer ses sensations, sans prendre le temps, là encore, d’en avoir peur. « Il faut se faire confiance, se laisser aller. »

Anne Marie Chérubini peut tout autant reproduire des paysages réels que nous offrir des paysages tout droits sortis de son imagination. Son travail sur le ciel, souvent tourmenté, nous amène toujours dans ce temps qui est la ligne directrice de son travail.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Exposition jusqu’au 15 mars à l’Atelier des Arts 85, rue d’Aubagne 13001 Marseille.