J-2 avant la GREMME : Réunion préparatoire à Martigues « Eau et enjeux métropolitains ».

          C’est à la mairie de Martigues que la dernière réunion préparatoire de la GREMME c’est tenue hier soir sur le thème « Eau et enjeux métropolitains ». Une centaine de personnes se sont jointes au débat. Pour leur répondre, la tribune était constituée par : le sociologue André DONZEL, l’universitaire Philippe LANGEVIN (défenseur de la Métropole), le président de la communauté d’agglomérations du pays de Martigues Henri CAMBESSÉDÈS et le président du MNLE PACA Jean-Claude CHEINET (organisateur de la réunion).

De gauche à droite : Jean-Claude CHEINET, Philippe LANGEVIN, André DONZEL, Henri Cambessédès.

De gauche à droite : Jean-Claude CHEINET, Philippe LANGEVIN, André DONZEL, Henri CAMBESSÉDÈS.

 

          Lors du débat, les citoyens ont expliqué leurs craintes face aux changements que la Métropole opérera sur les services publics et leur refus de cette nouvelle institution. En effet, entre autres choses, à Martigues la régie public de l’eau permet une distribution de cette ressource vitale pour un coût très faible (2,30€ le m3). Or, si une harmonisation métropolitaine est effectuée, il y a peu de chance que tous les tarifs soient descendus à celui de la ville. Malgré les explications de Philippe LANGEVIN qui c’est voulu rassurant et après près de trois heures de débats houleux, le constat est clair : le refus de la Métropole reste quasi unanime.

          Le rendez-vous a été donnée les 6 et 7 février pour élargir le débats aux différentes problématiques de l’eau lors de la GREMME à l’Hôtel de Région (27, place Jules Guesde 13002).