MNLE : la préoccupation du futur

Le comité de Reims du MNLE (Mouvement national de lutte pour l’environnement) a été, cette année, la cheville ouvrière du Congrès national qui fêtait le 30e anniversaire de cette association née de la volonté de scientifiques, d’élus, de syndicalistes, unis pour défendre l’environnement en tenant compte des besoins sociaux et économiques des popupations, «sans contradiction irrémédiable entre développement humain et préservation de la biosphère».

Les travaux se sont déroulés dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville de Reims, et le débat a surtout porté sur : «Sortir de l’âge des énergies fossiles, produire et consommer autrement : quel projet de société pour un autre développement ?»

Vaste sujet évoqué à nouveau lors du moment convivial autour de l’anniversaire par le président François Cosserat pour qui l’objectif reste le même, celui «d’aller vers la satisfaction des besoins actuels mais sans compromettre ceux des générations futures». La question est globale et complexe car il ne faut pas oublier l’aspect humain, en rendant cohérent le présent et l’avenir, avec la notion de droit à l’énergie mais aussi au partage.

Ce partage a été le lendemain, au cœur de nouveaux débats menés à la Maison de la Vie associative par le secrétaire général Christian Pellicani qui a posé la question de savoir comment développer l’association tout en construisant un réseau autour, justement, d’un projet partagé. Il a été proposé de constituer un Pôle de l’écologie sociale et solidaire au travers du Réseau Homme et nature.

A la suite de ces travaux, un rassemblement aura lieu à Bruxelles en 2013 sur la question de la transition énergétique.

Le comité de Reims a un bureau à la MVA, 122 bis rue du Barbâtre à Reims. 03.26.40.42.60. Le MNLE édite une revue périodique appelée «Naturellement». Voir site www.mnle.fr

Source: L’Union Presse – MNLE la préoccupation du futur